GENÈVE — L’ONUSIDA et le Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme se disent très préoccupés par une nouvelle loi adoptée au Nigeria qui risque de nuire gravement à l’accès aux services de lutte contre le VIH pour les lesbiennes, les gays, les bisexuels et les transgenres (LGBT). Il en résulte…