Décès de Richard Holbrooke

L’Ambassadeur Richard Holbrooke, émissaire de Barack Obama pour l’Afghanistan et le Pakistan est décédé lundi 13 décembre 2010 des suites d’une crise cardiaque.

Celui que le président des Etats-Unis qualifie de “véritable géant de la politique étrangère américaine”, avait entamé sa carrière de diplomate dans les années 1960. Nommé Ambassadeur en Allemagne en 1993, Richard Holbrooke a été ambassadeur des États-Unis aux Nations unies, de 1999 à 2001. Richard Holbrooke fut l’un des principaux architectes des négociations de paix en Bosnie-Herzégovine par l’intermédiaire des accords de Dayton en 1995.

L’engagement de l’Ambassadeur Richard Holbrooke dans la lutte contre le sida fut exemplaire.

De 2001 à 2009, il fut Président Directeur général de la “Coalition mondiale des entreprises contre le VIH/sida, la tuberculose et le paludisme” (“Global Business Coalition on HIV/AIDS, Tuberculosis and Malaria” GBC) et l’artisan de la mobilisation des entreprises en faveur de la lutte contre le sida, notamment avec le Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme.

A ce titre il siégea au sein du Conseil d’administration des Amis du Fonds Mondial Europe et contribua a accroitre l’investissement du secteur prive dans la lutte contre les épidémies dans les pays les plus pauvres

Accident du Vol MH17