En 2015, Bill Gates déclarait que s’il y a bien quelque chose susceptible de tuer plus de 10 millions de personnes au cours des prochaines décennies, ce serait très probablement d’un virus hautement infectieux et non une guerre.
Aujourd’hui, au cœur de l’urgence de Coronavirus, ces mots sonnent comme une prophétie mais reflètent en réalité des conséquences prévisibles , le résultat de choix politiques qui ont conduit à investir des sommes énormes dans la dissuasion nucléaire mais très peu dans un système capable d’arrêter une épidémie.
Les experts en santé mondiale mettent en garde depuis des années contre le risque d’une nouvelle pandémie : le monde doit investir davantage dans la surveillance des maladies, la prévention et la gestion des urgences. Le défi se déplacera de plus en plus vers les pays d’Afrique et d’Asie du Sud et nous devons les aider à se préparer dès maintenant : nous pouvons sauver des vies et ralentir la circulation mondiale du virus.
Les propos de Bill Gates sont ceux tenus par des experts reconnus en santé mondiale au cours de la dernière décennie et constituent le message que nous, Amis du Fonds mondial Europe, essayons également de transmettre..


Liens :
– How to respond to COVID-19
Responding to COVID-19 – A Once-in-a Century Pandemic ?
We are Not ready for the Next Epidemic