Il y a 10 ans, la France, le Brésil, le Chili, la Norvège et le Royaume Uni prenaient l’initiative de créer UNITAID en pariant sur l’innovation et les partenariats pour contribuer à la lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme pour faire baisser le prix des traitements et des technologies associées à la prise en charge de ces maladies, et accélérer leur mise à disposition auprès des populations qui en ont besoin tout en garantissant leur qualité :
– Innovation, dans le financement de ce nouvel instrument international de lutte contre les épidémies par la mise en place d’une taxe sur les billets d’avion assurant aujourd’hui près de 65% de ses ressources.
– Partenariats dans les collaborations tissées avec les industries pharmaceutiques, les organismes de recherche et universitaires, les gouvernements et les organisations internationales, œuvrant pour la santé mondiale dont notamment le Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme et Organisation Mondiale pour la Santé.
– Innovation et partenariats dans l’intelligence des mécanismes développés pour rendre les médicaments et les technologies associées aux trois maladies plus accessibles aux pays et aux populations.
A travers son action, des millions de personnes affectées par le VIH/sida, la tuberculose et le paludisme bénéficient de plus de 200 médicaments et de 60 outils de diagnostic de qualité et à un prix abordable.
Le coût annuel d’un traitement antirétroviral a été divisé par 100 passant de 10 000US$ à 100US$, un nouveau test de dépistage permet aujourd’hui de mieux détecter la tuberculose multi-résistante, les investissements réalisés dans la recherche de nouveaux insecticides et de nouveaux traitements contre le paludisme contribuent à vaincre les résistances qui menacent le contrôle de cette maladie.
Grâce à l’investissement de 600 million de dollars par UNITAID, les traitements et les outils de diagnostic des enfants vivants avec le VIH, jusque-là négligés, ont été améliorés d’une façon extraordinaire.

« Nous devons être fiers des réalisations accomplies par UNITAID au cours de ces dix dernières années et fiers que la France soit le premier contributeur à cette organisation » déclare Laurent VIGIER, Président des Amis du Fonds Mondial Europe. « C’est une contribution majeure à la lutte contre les épidémies qui permet à l’ensemble des partenaires internationaux investis en santé mondiale d’être encore plus performants. La France investit chaque année 110 millions d’euros dans cette organisation. Il faut non seulement maintenir ses financements mais les accroître pour encore plus d’innovation et de solidarité envers les populations les plus pauvres».

Créée en avril 2005, l’association Amis du Fonds Mondial Europe a pour mission de mobiliser en Europe, les initiatives publiques et privées en faveur de la lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme, de faire connaître et reconnaître les objectifs, les actions et les résultats du Fonds mondial et de contribuer à l’accroissement de ses ressources.

Contact : Sylvie CHANTEREAU
AMIS DU FONDS MONDIAL EUROPE
2, rue Cognacq-Jay
75007 PARIS
France
Tél : +33 (0) 1 44 07 08 66

Share This