Depuis sa création, le Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme a permis à 930 000 femmes séropositives de recevoir un traitement de prévention de la transmission du virus du sida de la mère à l’enfant.

Malgré ces avancées, 400 000 enfants naissent encore chaque année en Afrique infectés par le virus du sida alors qu’il est aujourd’hui possible de lutter contre cette injustice et d’éliminer la transmission mère-enfant du VIH.

En participant à la course « Run for Life » dédiée à cette cause le 4 novembre prochain à la Défense, vous soutiendrez le Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme qui finance notamment des programmes contribuant à la réalisation de cet objectif. 

Cette course est organisée par la société DIAGAST et les Amis du Fonds Mondial Europe sont partenaires de cette initiative.

Pour en savoir plus

Pour vous inscrire

 

Share This