ENRICHISSEMENTS RÉCIPROQUES POUR ACCROÎTRE L’IMPACT SUR LA SANTE DES POPULATIONS

 

CYCLE D’INFORMATION ET D’ÉCHANGES
SUR LE FONDS MONDIAL DE LUTTE CONTRE LE SIDA, LA TUBERCULOSE ET LE PALUDISME

18ème réunion

Jeudi 2 juillet 2015 . 8h30 – 10h30

Maison des Polytechniciens – 12 rue de Poitiers – 75007 Paris

L’intégration de l’innovation dans l’ensemble des processus et initiatives du Fonds mondial figure parmi les principes fondamentaux qui guident son organisation. Ainsi, si le Fonds mondial n’a pas vocation à financer des programmes de recherche, il explore et favorise toutes les pistes qui permettent, pour le bénéfice des populations prises en charge- une intégration rapide et de qualité des avancées de la recherche dans les programmes, et une généralisation optimale des interventions efficaces en termes de politique publique.

Qu’il s’agisse des recherches cliniques et thérapeutiques, épidémiologiques, communautaires, en prévention ou en sciences économiques, humaines et sociales, les différents domaines de la recherche médicale et scientifique sont à même de contribuer à l’amélioration des programmes et des politiques de santé publique.

Afin d’explorer les interfaces possibles entre recherche, mise en œuvre des programmes et élaboration des politiques publiques, les Amis du Fonds Mondial Europe vous proposent de participer à un petit déjeuner d’information et d’échanges sur le thème des « enrichissements réciproques entre recherche, mise en œuvre des programmes et élaboration des politiques publiques en santé mondiale ».

A cette occasion, seront notamment proposés à la discussion les thèmes suivants :

  • L’articulation de la recherche et des programmes financés par le Fonds mondial, et l’intégration de l’innovation dans ses initiatives et processus
  • La coordination de la recherche et des programmes dans le contrôle des résistances dans le domaine du paludisme
  • Les apports des recherches cliniques et épidémiologiques dans la mise en œuvre des programmes
  • La contribution des sciences humaines et sociales et des recherches communautaires à une généralisation appropriée des interventions essentielles de santé publique
  • La qualité des données et de leur gestion comme facteurs déterminants des décisions de santé publique

 

PROGRAMME

8h30 – 8h45         Introduction

Laurent VIGIER – Président des Amis du Fonds Mondial Europe

8h45 – 9h00         L’articulation de la recherche et de la mise en œuvre des programmes financés par le Fonds mondial

Michael JOHNSON – Head of Technical Advisory and Partnerships, Fonds Mondial de Lutte contre le Sida, la Tuberculose et le Paludisme

9h00 – 9h15        Contrôler et prévenir les résistances : les atouts d’une approche coordonnée de la recherche et de la mise en œuvre des programmes de lutte contre le paludisme dans la région du Mékong

Dr. Frédéric ARIEY – Chargé de recherche sur la génétique et l’évolution du paludisme, Institut Pasteur de Paris

Télécharger la présentation

9h15 – 9h30        Recherches épidémiologiques et suivi de cohortes : deux instruments de la recherche pour une meilleure efficacité des programmes

Dr Brigitte BAZIN – Responsable du Département de Recherches dans les pays en Développement, ANRS-INSERM

Télécharger la présentation

9h30 – 9h45        L’apport des recherches communautaires aux programmes financés par le Fonds mondial

Adeline BERNIER – Chargée de mission sur le programme Recherche Communautaire, Coalition PLUS

Télécharger la présentation

9h45 – 10h00      Qualité des données : facteur déterminant de décisions en santé publique éclairées

Jacques NDAWINZ – Responsable système d’information sanitaire, SOLTHIS

Télécharger la présentation

10h00 – 10h25    Discussion

10h25 – 10h30    Conclusion

Laurent VIGIER – Président des Amis du Fonds Mondial Europe

Share This