Paris, le 20 mai 2017 – Suite à la réunion des ministres de la Santé du G20 qui s’est tenue aujourd’hui à Berlin, en Allemagne, Laurent Vigier, Président des Amis du Fonds mondial Europe, réagit au communiqué officiel :

« Les Amis du Fonds Mondial Europe saluent l’initiative allemande d’accorder une place importante à la santé dans les discussions du G20 de cette année.  Cependant, les Amis du Fonds mondial Europe regrettent que le communiqué final ne mentionne à peine la nécessité de favoriser et d’accroître les financements du Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme. En effet, au-delà de lutter contre ces pandémies pour y mettre fin d’ici à 2030, conformément aux ODD en matière de santé, le Fonds mondial contribue également aux trois priorités du G20 Santé, à savoir le renforcement des systèmes de santé, la gestion des crises sanitaires et la lutte contre la résistance aux antimicrobiens ».

Heidemarie Wieczorek-Zeul, vice-présidente des Amis du Fonds mondial Europe et ancienne ministre allemande à la Coopération Economique et au Développement ajoute :

« Grâce aux Fonds mondial, plus de 20 millions de vies ont été sauvées. C’est la preuve qu’un organisme multilatéral alliant partenariat et efficacité joue un rôle crucial dans l’amélioration de la santé mondiale au 21e siècle. »

——–

Contact: Sara Kianpour – Communication & PR Consultant – Mob: +33 (0) 7 86 42 91 91 

 

 

Share This