En dépit du contexte économique difficile, les promesses de dons augmentent de 30%

 

Télécharger le détail des promesses de dons

Washington, D.C., le 3 Décember 2013 — A l’issue de la 4ème Conférence de reconstitution des ressources du Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme, les donateurs internationaux se sont engagés à apporter 12 milliards de dollars US de financement pour la période 2014-2016. Ce montant représente une augmentation de 30% par rapport aux engagements fermes pris lors de la dernière conférence des donateurs du Fonds mondial en 2010.

« C’est un énorme succès », a déclaré Laurent Vigier, président des Amis du Fonds Mondial Europe « notamment dans un contexte de restrictions économiques, la collaboration et la générosité des pays donateurs est une reconnaissance de l’énorme travail du Fonds mondial et de sa capacité à contribuer à faire reculer le sida, la tuberculose et le paludisme. »

Tous les trois ans, les pays du monde entier se réunissent pour exprimer leurs engagements financiers pour poursuivre la lutte contre les trois maladies. La réunion de cette année a non seulement réuni les gouvernements donateurs, mais elle a également démontré la volonté de soutien et de responsabilité partagés au sein de la communauté internationale.

« Cette mobilisation des ressources est véritablement un effort collectif », a déclaré Deb Derrick, présidente de l’association Américaine les Amis de la Lutte Mondiale. « Outre la générosité des gouvernements donateurs traditionnels, les efforts importants menés par les organisations de la société civile, les communautés, les économies émergentes, le secteur privé et les pays récipiendaires ont, tous ensemble, contribué à ce succès. »

«Le Fonds mondial a été conçu comme un partenariat, et le succès toujours plus important dont il fait preuve dans la  lutte contre les trois maladies repose notamment sur l’effort déployé collectivement par tous les acteurs mentionnés précédemment. Le rôle important joué par les organisations de plaidoyer en faveur de la santé publique dans la réalisation des objectifs du Fonds mondial ne doit pas être sous-estimé, et nous, organisations des Amis du Fonds Mondial à travers le monde, sommes fières de contribuer à la réussite collective d’aujourd’hui » poursuit la Directrice Générale et fondatrice des Amis du Fonds Mondial Afrique, Dr Akudo Anyanwu Ikemba.

Il est crucial que nous continuions à concentrer nos efforts sur la santé globale. Les évolutions scientifiques récentes, les avancées épidémiologiques ainsi qu’une décennie d’expérience dans la mise en œuvre de programmes, nous offre aujourd’hui l’occasion unique de maîtriser et de finalement vaincre le sida, la tuberculose et le paludisme. Les investissements dans les trois maladies servent par ailleurs de tremplin pour répondre aux besoins de santé des individus de manière générale.

« Le Fonds mondial apporte l’essentiel du financement international de la lutte contre la tuberculose, plus de 50 pour cent de celui contre le paludisme et plus de 20 pour cent contre le sida», a déclaré Wendy McCarthy, présidente des Amis du Fonds Mondial Pacifique. « C’est le meilleur instrument dont nous disposons pour vaincre ces trois épidémies meurtrières. L’annonce faite ce 3 décembre permet de s’assurer que le travail de cette organisation qui contribue à sauver plus de 100 000 vies par mois, va se poursuivra dans les années à venir.

Toutefois, ce succès d’aujourd’hui ne marque pas la fin de nos efforts mais plutôt le début d’un nouveau cycle de trois ans d’une mobilisation continue des ressources.

« Au cours des trois prochaines années, nos organisations Amis du Fonds Mondial et l’ensemble de la communauté des organisations de plaidoyer, vont travailler avec le Fonds mondial pour s’assurer que les ressources attendues sont effectivement disponibles et utilisées de la manière la plus efficace », a déclaré Ken Shibusawa, directeur des Amis du Fonds Mondial Japon. «Ensemble, nous pouvons vaincre ces trois maladies. »

 

……………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………

 

Les organisations Amis du Fonds Mondial, les Amis de la Lutte Mondiale et les Amis du Fonds Mondial Pacifique travaillent pour mettre un terme aux fléaux mondiaux que sont le sida, la tuberculose et le paludisme. Ensemble, nous informons et mobilisons les décideurs afin qu’ils soutiennent le Fonds mondial, plus grand bailleur de fonds pour la santé publique dans le monde.

 

_________________________________________________________________________________

 

Pour plus d’information sur les organisations Amis du Fonds Mondial :

Amis de la Lutte Mondiale (U.S.) : www.TheGlobalFight.org

Amis du Fonds Mondial Japon : www.jcie.or.jp/fgfj/e

Amis du Fonds Mondial Europe : www.afmeurope.org

Amis du Fonds Mondial Afrique : www.friends-africa.org

Amis du Fonds Mondial Pacifique : www.pacificfriendsglobalfund.org

 

 

LE FONDS MONDIAL DE LUTTE CONTRE LE SIDA, LA TUBERCULOSE ET LE PALUDISME
Le Fonds mondial est une institution de financement international dont le rôle est de collecter et distribuer des ressources afin de prévenir et traiter le VIH/SIDA, la tuberculose et le paludisme. Le Fonds mondial encourage le partenariat entre les gouvernements, la société civile, le secteur privé et les communautés affectées, moyen le plus efficace pour atteindre toutes les personnes dans le besoin. Cette approche novatrice repose également sur l’appropriation des programmes de santé par les pays bénéficiaires et des financements basés sur la performance, ce qui signifie que les acteurs des pays récipiendaires mettent en œuvre leurs propres programmes en fonction de leurs priorités tandis que le Fonds mondial assure le financement de programmes dont les résultats vérifiables sont atteints.
Depuis sa création en 2002, le Fonds mondial a approuvé le financement de 27,7 milliards de dollars pour plus de 1 000 programmes dans 151 pays. À ce jour les programmes soutenus par le Fonds mondial ont fourni des traitements contre le sida pour 5,3 millions de personnes, un traitement antituberculeux pour 11 millions de personnes et 340 millions de moustiquaires traitées à l’insecticide pour la prévention du paludisme. Le Fonds mondial travaille avec des partenaires et des organisations bilatérales et multilatérales afin de mener une action complémentaire aux efforts existants dans le traitement de ces trois maladies et s’assurer que les financements servent de la manière la plus efficace, les hommes, les femmes et les enfants touchés par ces maladies.
Share This