Le Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme a salué avec enthousiasme la nomination de Deborah Birx, appelée à devenir Coordonnatrice pour les États-Unis de la lutte internationale contre le sida. À ce titre, elle dirigera le Plan d’urgence du Président des États-Unis pour la lutte contre le sida (PEPFAR) et sera responsable des relations entre le Gouvernement des États-Unis et le Fonds mondial.

Spécialiste de renom de la santé publique, Mme Birx dirige depuis 2005 la Division des questions internationales liées au VIH et au sida du Center for Disease Control. Immunologiste clinicienne de formation, elle a consacré sa vie à infléchir le cours du VIH et du sida et possède une expérience internationale de près de vingt ans en Afrique et en Asie.

« Mme Birx est une véritable dirigeante de la santé internationale dont la nomination est d’autant plus exceptionnelle qu’elle s’appuie sur une très grande expérience », a déclaré Mme Nafsiah Mboi, la Présidente du Conseil d’administration du Fonds mondial. « Nous sommes impatients de collaborer avec elle dans cette mission qui est la nôtre, vaincre le sida, la tuberculose et le paludisme. »

Mark Dybul, le Directeur exécutif du Fonds mondial, a ajouté : « Deborah est tout à fait hors norme. Elle compte parmi les meilleurs décideurs politiques issus du monde scientifique et, ce qui ne gâche rien, c’est un véritable plaisir de travailler avec elle. Nous nous réjouissons à l’idée de faire de grandes choses ensemble. »

Mme Birx a débuté sa carrière en immunologie pédiatrique et adulte en concentrant ses travaux sur les aspects cliniques du VIH et du sida, sur la recherche d’un vaccin et sur la santé internationale. Elle a assisté le chef du service d’allergologie et d’immunologie au Centre médical militaire Walter Reed, où son action dans le domaine du perfectionnement, de la validation et de la normalisation du dépistage fondé sur l’immunité à médiation cellulaire chez les patients infectés par le VIH lui a valu la médaille du mérite.

Au cours de sa carrière militaire, Mme Birx a rassemblé la marine militaire, l’armée de terre et l’armée de l’air des États-Unis autour d’un nouveau modèle de coopération destiné à renforcer l’efficacité de la recherche militaire clinique et fondamentale sur le VIH et le sida.

Dès que sa nomination aura été confirmée, Mme Birx prendra la relève d’Eric Goosby, qui a été Coordonnateur pour les États-Unis de la lutte internationale contre le sida de 2009 à 2013.

Once confirmed, Dr. Birx will succeed Ambassador Eric Goosby, who was U.S. Global AIDS Coordinator between 2009 and 2013.

Share This