A l’occasion de la Journée Mondiale de lutte contre la Tuberculose, les « Amis du Fonds Mondial Europe » organisent un petit-déjeuner de travail sur le thème :

« L’Europe et la Tuberculose – Défis et Solidarités« ,

le mardi 24 mars 2009, de 08h30 à 10h00
à la Maison des Polytechniciens à Paris – France

La région Europe telle que définie par l’OMS connaît une forte résurgence de la tuberculose notamment dans ses formes les plus résistantes (MDR et XDR) aux traitements. (Voir les principales constatations du Rapports de l’OMS 2009 sur la la Tuberculose : Lutte contre la tuberculose dans le monde – épidémiologie, stratégie, financement)

Par la Déclaration de Berlin adoptée en octobre 2007, 49 des 53 Etats membres de la région Europe se sont engagés à apporter un soutien politique renforcé et les ressources nécessaires au contrôle, voire à l’élimination de la maladie en Europe par la mise en œuvre d’interventions propres à enrayer la progression des formes multi résistantes de la tuberculose :

Contrôle les formes communes de la tuberculose ;
Accès à des traitements de première ligne, de qualité et sous forme de combinaisons fixes, et accès rapide aux traitements disponibles en cas de tuberculose multi résistante ;
Meilleure information et surveillance de l’épidémie ;
Amélioration des capacités des laboratoires et de l’usage des outils de diagnostic rapide ;
Augmentation des financements dédiés aux programmes de lutte contre la tuberculose multi résistante ;
Accroissement de l’effort de recherche et développement dans les pays industrialisés et émergents.

Si l’Europe est le principal financeur le la lutte contre les pandémies dans le monde en développement, elle a, au cours des cinquante dernières années, consenti très peu d’effort dans le domaine de la recherche contre la tuberculose. Qu’il s’agisse des tests de diagnostic, du vaccin ou des traitements peu d’innovations sont nées des vingt dernières années au risque d’une résurgence incontrôlée de la maladie. Les formes multi résistantes de la tuberculose (MDR-TB) et (XDR-TB) affectent aujourd’hui près de 0,5 million de personnes dans le monde. Et sont particulièrement virulentes en Europe de l’Est. Chaque année l’effort mondial de recherche et de 400 millions US$ alors qu’il faudrait investir près de 2 milliards US$.

Il a donc urgence à prendre conscience d’une part de l’indispensable mobilisation nécessaire pour enrayer les formes multi résistantes avant qu’elles ne deviennent un problème majeur de santé publique en Europe notamment et d’autre part du soutien à apporter en Europe à la recherche contre la tuberculose.
Programme

 

(Cliquez sur le nom des participants pour télécharger les présentations)

8h30 – 8h35 Ouverture

Michèle BARZACH, ancien Ministre le la Santé, Présidente des « Amis du Fonds Mondial Europe »

8h35 – 8h50 L’épidémie de tuberculose en Europe : situation et défis 
Docteur Philippe GLAZIOU , Epidémiologiste, STB/TME, OMS (Organisation Mondiale de la Santé) 

8h50 – 9h00 Discussion

9h00 – 9h15 L’Europe de l’Est et la Tuberculose : l’accès aux financements internationaux 
Docteur Philippe CREAC’H, Gestionnaire de portefeuille Europe de l’Est et Asie centrale au Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme 

9h10 – 9h25 Discussion 

9h25 – 9h40 L’Europe et la recherche contre la Tuberculose : principaux enjeux et perspectives 
Docteur Olivier NEYROLLES, chercheur, IPBS – CNRS 
Docteur Joris VANDEPUTTE, senior Vice-President – TBVI (Tuberculosis Vaccine Initiative)
9h40 – 9h55 Discussion 

9h55 -10h00 Clôture 
Louis Charles VIOSSAT, Ambassadeur de France chargé de la lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme, Ministère des Affaires étrangères et européennes

Share This